Le Canada aussi touché que la France pour l’asthme

Il suffit d’un petit coup de froid ou d’un contact avec un allergène, pour que votre respiration devienne un calvaire. Il peut bien s’agir là de l’asthme. L’ asthme au Canada , tout comme en France et dans le reste du monde, est de plus en plus répandue en affectant des millions de personnes. C’est une maladie grave, et même mortelle lorsqu’elle n’est pas vite diagnostiquée ou lorsqu’elle est mal traitée. Nous vous parlerons, à travers cet article, de cette maladie et de comment apprendre à respirer pour s’en débarrasser.

Que savoir sur l’asthme ?

L’asthme est, en effet, une affection chronique des voies respiratoires, qui est caractérisée par de la toux, de l’essoufflement, un serrement de poitrine et une respiration sifflante souvent nocturne. C’est un syndrome multifactoriel dont la survenue résulte des facteurs environnementaux, comme les acariens, les moisissures, les squames, les pollens ou autres. Le fait de fumer du tabac ou d’être exposé à des produits chimiques ou à l’air pollué, sont également d’autres facteurs pouvant causer l’asthme. D’autre part, l’asthme peut être génétique ou bien lié au syndrome de détresse respiratoire, à un faible poids à la naissance et bien d’autres. Lors de la crise de l’asthme, les poumons et les voies respiratoires se gonflent et se contractent. Il devient donc de plus en plus difficile à la personne exposée, de respirer. Parfois, il arrive même que les voies respiratoires produisent du mucus, et cela rend la respiration plus difficile.

Le diagnostic

Bien vrai que l’asthme soit une maladie respiratoire, il ne suffit pas qu’il y ait la présence des symptômes semblables à ceux de l’asthme pour se déclarer asthmatique. Mais, lorsque vous observez des signes et symptômes de plus en plus persistant, il est conseiller de consulter votre médecin ou un spécialiste de la santé. C’est souvent suite à des examens médicaux biens spécifiques qu’on peut vous révéler que vous êtes atteint de l’asthme ou pas. Lorsque ces examens se révèlent positifs, des traitements sont alors proposés, afin de maîtriser les crises de cette maladie.

Les traitements de l’asthme !

L’asthme en soi, n’a pas de médicaments curatifs de façon définitive. Mais, lorsque les symptômes sont diagnostiqués à temps, avec les traitements appropriés et bien évidemment avec de l’aide, les personnes atteintes de cette maladie peuvent mener une vie saine et active. Avec l’avis du médecin, deux médicaments sont proposés aux asthmatiques. D’une part, il y a les médicaments sous forme d’inhalateurs doseurs ou encore, d’autres qui doivent être administrés sous forme de pilules ou d’injections. Ils permettent de contrôler l’évolution de la maladie. D’autre part, il y a les médicaments qui sont utilisés pour soulager rapidement les crises de l’asthme.

Mais, outre les médicaments et les conseils d’hygiène, d’autres solutions existent pour soigner naturellement l’asthme. Pour vous éviter les effets secondaires, le mal que vous infligez à votre corps à chaque vaporisation de ventoline ou autres, les huiles essentielles ou la tisane apaisent certaines personnes. En cas de crise sévère, c’est vrai que cela ne suffira pas. Pour cela, il faut faire du sport. Vous vous dites déjà que le sport déclencherait l’asthme, pourquoi en faire ? C’est bien vrai, lorsque vous faites un sport intensif. Il s’agit, en fait, d’un sport doux comme la marche rapide ou la course à pied détente, afin de réquisitionner en douceur votre système respiratoire et cardio-vasculaire.

Un autre secret très important, c’est de savoir respirer. Pour y arriver, vous devez équilibrer le niveau de CO2 à la hausse, pour dilater les bronches. Il faut donc respirer par le nez et non par la bouche. Le fait d’apprendre à mieux respirer au quotidien, peut vous guerir définitivement de l’asthme. Vous pourrez même suivre cette formation sur la respiration intermittente, afin d’augmenter le niveau de CO2 dans votre corps pour dire à dieu aux crises de l’asthme.